Une nouvelle méthode écologique de coloration de la laine, à l’aide de nanoparticules d'or et/ou d'argent a reçu le second Prix de l’Innovation Textile 2013

Fern Kelly 4 - 2de lauréate

 11 inventions, présentées par 13 candidats de 6 nationalités différentes, ont été sélectionnées pour participer au Prix International Théophile Legrand de l’Innovation Textile 2013. Deux de ces candidats ont reçu les Prix de l’Innovation Textile 2013 le samedi 5 octobre à la station touristique du ValJoly, située à 20 km de Fourmies, la ville natale de Théophile Legrand (fondateur de l’industrie lainière au 19ème siècle). Le Docteur Fern Kelly a terminé à la seconde place du Prix 2013. Elle a reçu son diplôme et un chèque de 8000 € par Dominique Cambier, fondatrice de la Fondation Théophile Legrand – Institut de France et par Patrice Gallant, Président de Clubtex, pour avoir présenté « un processus scientifique extrêmement abouti, capable de limiter les impacts négatifs sur l’environnement, tout en apportant une valeur ajoutée à la laine et aux autres textiles ».

 Fern Kelly 2 - 2de lauréate

2ème Prix International Théophile Legrand de l’Innovation Textile 2013 : Fern Kelly (31 ans – Nouvelle Zélande)

 Docteur de l’Université Victoria à Wellington (Nouvelle Zélande)

Chercheur et post-doctorante au Laboratoire Gemtex à Roubaix (Laboratoire de l’ENSAIT)

Fondateur et ingénieur R&D de la start-up « Noble Bond Ltd » à Roubaix (59 – France)

 La seconde lauréate 1 - TL

> Créateur d'une nouvelle méthode de coloration de la laine, à l’aide de nanoparticules d'or et/ou d'argent. Cette méthode donne naissance à une nouvelle gamme de teintes innovantes, originales, écologiques et antibactériennes, pour la création de vêtements haut de gamme (secteur de la mode, prêt à porter de luxe) et pour les textiles d'ameublement d'intérieurs luxueux. Application de cette méthode pour la coloration de fibres textiles en chanvre ou en lin et pour la conception de vêtements dans les domaines des loisirs, de l’environnement ou de la médecine.

 Fern Kelly 3 - 2de lauréate

Ce travail présente une nouvelle méthode écologique de la coloration de laine avec des nanoparticules d'or ou d'argent. A l’échelle nanométrique, l'or et l'argent n'interagissent pas avec la lumière de la même manière que leurs homologues. Au lieu de métaux jaunes et blancs brillants, la couleur de la lumière réfléchie est déterminée par la taille et la forme de la nanoparticule donnant naissance à une gamme de teintes magnifiques. Grâce à cette l'innovation scientifique, une nouvelle méthode de coloration des textiles en laine a donc été développée. Ces produits en laine à base d’or et d’argent sont adaptés pour devenir des vêtements de haute qualité et pour l'ameublement de luxe d'intérieur, y compris les tapis.

 Fern Kelly 5 - 2de lauréate

Des propriétés favorables pour l’industrie de la mode et du luxe !

 Leurs propriétés sont les suivantes :

- Les colorants sont à base de métaux précieux: l'or et l'argent.

- La couleur peut être ajustée en fonction de la taille des nanoparticules.

- Le processus de teinture est respectueux de l'environnement. Le produit ne contient que de la vraie laine (100 % pure laine), associé à de l'or ou de l'argent pur. Le flux des déchets représente l’équivalent d’un « grain de sel ». Ils sont non toxiques et l'eau utilisée présente à sa sortie un pH neutre.

- ce procédé permet la création d’un produit de qualité supérieur, ayant une haute valeur (association de l’or ou de l’argent, avec une laine de haute qualité aux colorations nouvelles et introuvables).
- le résultat obtenu avec l'interaction de la lumière, offre un excellent maintien de la couleur, même en plein soleil (forte résistance aux UV) et ne s'altèrent donc pas avec le temps.

- Les nanoparticules sont fortement liées aux acides aminés contenus dans la laine. Par conséquent, le métal n'est pas perdu, et la couleur n'est pas dégradée par le lavage ou les frottements.

 Fern Kelly - 2de lauréate

Par ailleurs, l'argent fournit des propriétés antibactériennes, qui peuvent être exploitées, même avec de très faibles niveaux d'argent (< 0,005%). Par conséquent, les textiles teints par des procédés traditionnels peuvent également être traités pour conférer les propriétés antibactériennes. L'ouverture du champ d'application pour des vêtements de sport, l'environnement public et les textiles de soins personnels est donc tout à fait envisageable.

Fern Kelly 6 - 2de lauréateDepuis 2010, la technologie a été affinée et les procédures de préparation augmenté. L'efficacité du traitement antibactérien par l’argent sur d'autres tissus, tels que le chanvre et le lin, a aussi été testé avec succès. En raison du potentiel que représente cette nouvelle technologie, l'invention est protégée par un brevet provisoire depuis 2012 et une start-up nommée « Noble Bond Ltd » vient d’être créée en France en 2013. « Noble Bond ltd » va produire et commercialiser cette nouvelle technologie de coloration de la laine avec des nanoparticules d’or, ainsi que les procédés de création de textiles antibactériens à base de nanoparticules d'argent. Cette jeune société est à la recherche d’investisseurs et de partenaires industriels pour l’aider à développer son offre et ses produits.

 Les lauréates 2013

Renseignements pratiques : Paul Schuler, coordinateur du Prix : 03 27 60 73 96 ou 06 62 85 60 11

Courriel : theophile-legrand@hotmail.fr / Site Internet : www.theophilelegrand.com