Une première mondiale 100% "made in France" a reçu le 1er Prix International de l’Innovation Textile 2013 !

 1ère lauréate 2013 - 6

11 inventions, présentées par 13 candidats de 6 nationalités différentes, ont été sélectionnées pour participer au Prix International Théophile Legrand de l’Innovation Textile 2013. Deux de ces candidats ont reçu les Prix de l’Innovation Textile 2013 le samedi 5 octobre à la station touristique du ValJoly, située à 20 km de Fourmies, la ville natale de Théophile Legrand (fondateur de l’industrie lainière au 19ème siècle). Le premier Prix de l’Innovation Textile 2013 a été remis à la française Coralie Marchand, par Emmanuelle Butaud-Stubbs, Déléguée Générale de l’Union des Industries Textiles de France et Christian Cambier, descendant de Théophile Legrand.

 1ère lauréate 2013 - 5

1er Prix de l’Innovation Textile 2013 pour Coralie Marchand (30 ans - France)

Docteur en mécanique au Laboratoire de Physique et Mécanique Textiles (LPMT) de l’Université de Haute Alsace à Mulhouse et à l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs Sud-Alsace (ENSISA)

Ingénieur R&D dans une Start up biomédicale

 1ère lauréate 2013 - 4

> Développement d’une prothèse de « stent valvulaire aortique » en fibre textile (stent tressé pour remplacement percutanée de la valve aortique et prothèse valvulaire associée) répondant à des problématiques médicales, en particulier dans le domaine cardiovasculaire.

Coralie Marchand a développé une prothèse de « stent valvulaire » en fibre textile (stent tressé pour remplacement percutané de la valve et prothèse valvulaire associée) répondant à des problématiques médicales, en particulier dans le domaine cardiovasculaire. La validation préclinique de ce nouveau produit textile innovant pour le monde médical n’a pas d’équivalent au niveau mondial. L'approche innovante consiste en la réalisation d'une structure souple, permettant tout à la fois une apposition et un ancrage optimal sur l'anneau aortique, et un positionnement et un déploiement idéal(e) pour l'endoprothèse valvulaire. Ce nouveau dispositif assure un rôle de « joint d'étanchéité » 100 % efficace, unique et totalement innovant comparé aux produits existants.

 1ère lauréate 2013 - 3

Limiter les risques de dégradation de la matière textile

 La procédure d'implantation de ce dispositif nécessite l'association d'une endoprothèse valvulaire. Les valves biologiques sont couramment utilisées. Toutefois, ces valves présentent, suite au processus d'implantation, des dégradations non négligeables du tissu biologique humain et peuvent nuire fortement à leur durabilité. Pour répondre à ce problème et supprimer tous les risques de dégradation pour le bien-être et la santé des patients, ce docteur-chercheur de l’Université de Mulhouse a travaillé en collaboration avec des chirurgiens du NHC de Strasbourg  et des cardiologues de l'hôpital Henri Mondor de Créteil.

A partir du concept de la valve textile, développé au laboratoire de Physique et Mécanique Textiles (LPMT) de l’Université de Haute Alsace à Mulhouse, par les Professeurs Bernard Durand et Frédéric Heim, les directeurs de thèses de Coralie Marchand , le travail de cette jeune diplômé a consisté à améliorer le design et les fonctionnalités de cette valve textile, afin qu‘elle corresponde aux besoins des chirurgiens. Elle a aussi accrue de manière considérable les performances de cette invention alsacienne, en limitant au maximum les risques de dégradation de la matière, une fois implantée dans le corps humain.

 1ère lauréate 2013 - 2

Une invention protégée

 Cette nouvelle endoprothèse valvulaire est élaboré avec des matériaux textiles polymériques et métalliques (une nouvelle matière composée de deux éléments textiles, l'un polymérique tissé, l'autre métallique tressé). L’endoprothèse (le stent tressé en textile métallique) est protégé par un brevet. L’optimisation de la valve textile ferra elle aussi l’objet d’une protection par un brevet.

Coralie Marchand 1 - 1ère lauréate 2013 avec le Professeur DurandCoralie Marchand, avec le Professeur Bernard Durand directeur du laboratoire de Physique et Mécanique Textiles de l’Université de Haute Alsace à Mulhouse

La complémentarité et la réactivité des équipes cliniques et textiles a permis à ce jour la réalisation de  prototypes validés puis optimisés suite à des implantations animales. De nouvelles innovations prothétiques, associant ces matériaux et procédés textiles hybrides, peuvent désormais être envisagées pour d’autres applications médicales en associant applications concrètes, collaboration clinique et technique. Une phase de pré industrialisation avancée permet aujourd'hui à la start up Id Nest de voir le jour.

 Coralie Marchand lvdn

Une invention pour sauver des vies !

  Cette valve en polyester est capable de remplacer celle d’origine qui se trouve dans le cœur. Elle évite au sang de refluer dans les cavités précédentes lors de son trajet. Lors de son intervention, Coralie Marchand a précisé : « qu’il existe, à ce jour, des solutions de remplacement de cette valve, mais, elles sont soit mécaniques et nécessitent un traitement médical à vie, soit biologiques avec une durée de vie limitée ». La valve cardiaque en polyester n’a aucun de ces inconvénients, car elle peut être posée par micro-invasion, c’est-à-dire par les voies naturelles. « On utilise déjà des textiles de remplacement en chirurgie. Toutefois, ils sont généralement tubulaires et non actifs », ajoute l’ingénieur. Coralie Marchand  a expliqué que « dans le cas d’une valve, c’est plus compliqué car il faut prendre en considération des paramètres de travail, d’usure, de résistance de cette prothèse implantée. Avec l’aide du Professeur Bernard Durand, directeur du laboratoire de l’Université de Haute Alsace à Mulhouse, nous avons réussi à obtenir des résultats très prometteurs et à contourner les obstacles. Nos tests sont positifs  ». Une start-up a donc été créée pour lever des fonds, afin de passer de l’étape expérimentale à la concrétisation industrielle.

 Emmanuelle Butaud Stubbs

Emmanuelle Butaud-Stubbs, Déléguée Générale de l’Union des Industries Textiles de France

Une avancée considérable pour le monde médical !

  Pour d’évidentes raisons de confidentialité, il est impossible d’en savoir plus et de dévoiler les secrets de fabrication de ce nouveau textile médical. L'aboutissement de ce projet de recherche permettra d'apporter une alternative à la chirurgie cardiaque, offrant ainsi une espérance de vie accrue aux 4 millions de patients inopérables atteints de pathologie tricuspide et/ou mitrale. L’invention de ce produit textile qui sauve des vies constitue une première mondiale, qui devrait faire parler d’elle dans les prochaines années.

 La première lauréate 3 - TL

Le classement du Prix Théophile Legrand de l’Innovation Textile 2013 :

1er : Coralie Marchand (30 ans - France), Docteur en mécanique au Laboratoire de Physique et Mécanique Textiles (LPMT) de l’Université de Haute Alsace à Mulhouse. Ingénieur R&D, Start up biomédicale > Développement d’une prothèse de « stent valvulaire » en fibre textile.

 2ème : Fern Kelly (31 ans – Nouvelle Zélande), Docteur de l’Université Victoria à Wellington (Nouvelle Zélande). Chercheur et post-doctorante au Laboratoire Gemtex à Roubaix (Laboratoire de l’ENSAIT) - Fondateur et ingénieur R&D de la start-up « Noble Bond Ltd » > Création d'une nouvelle méthode de coloration de la laine, à l’aide de nanoparticules d'or et/ou d'argent.

 3ème : Ary Pauget (26 ans – France), Chef du Projet « Gold of Bengal » - Ingénieur textile, diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles (ENSAIT à Roubaix – 59 - France) > Développement de composites biosourcés et de renforts en fibre naturelle de jute.

 4ème : Ludivine Meunier (29 ans - France), Responsable Recherche et Développement / Qualité chez Doublet SA à Avelin (59). Superviseur du Projet Intellitex. Docteur diplômé de l’ENSAIT et du laboratoire GEMTEX à Roubaix en octobre 2012 > Création, développement et industrialisation d’une gamme de vêtements intelligents avec afficheurs électrochromes intégrés dans la matière et d’afficheurs textiles électrochromes dynamiques.

 5ème : Cornélia Sennewald (30 ans – Allemagne), Docteur et Chercheur associé à « Institute of Textile Machinery and High Performance Material Technology (ITM), Technische Universität Dresden, Germany (Allemagne) > Développement de nouvelles structures de fils métalliques et textiles tissés en trois dimensions, pour une utilisation de ces composites hybrides dans des applications légères et de très haute technologie pour le domaine de l’automobile et de l’aéronautique.

 Les lauréates 2013

Coralie Marchand et Fern Kelly, les lauréates du Prix International de l'Innovation Textile 2013, décerné par la Fondation Théophile Legrand - Institut de France

Renseignements pratiques : Paul Schuler, coordinateur du Prix : 03 27 60 73 96 ou 06 62 85 60 11

Courriel : theophile-legrand@hotmail.fr / Site Internet : www.theophilelegrand.com