Déjà 11 candidatures pour le Prix de l’Innovation textile 2010 !

-

Logo_Prix_Th_ophile_Legrand_2

 Il ne reste plus que quelques jours pour déposer sa candidature afin de concourir à la seconde édition du Prix International Théophile Legrand de l’Innovation Textile. En 2009, 6 candidats et 7 projets avaient été présentés au comité des experts et aux membres du jury. Il y avait 4 étudiants de la métropole Lilloise (3 françaises et un tunisien), une étudiante alsacienne et un chercheur belge.  C’est le projet d’Aurélie Cayla, doctorante à l’ENSAIT de Roubaix, qui avait été retenu. Elle a reçu le 24 octobre 2009 à l’écomusée de l’Avesnois à Fourmies, la somme de 10 000 € pour avoir inventé un textile intelligent, capteur de températures extrêmes. Christelle Réti du laboratoire GEMTex de Roubaix avait obtenu le second prix de 8 000 € en présentant un textile « retard au feu » très puissant, fabriqué à base de fibres naturelles et agricoles.

 

Pour le Prix 2010, le dépôt des candidatures a été fixé au vendredi 10 septembre. Les dossiers doivent être rédigés en français ou en anglais. Ils doivent être envoyés au plus tard le 10 septembre, par courrier à l’ENSAIT de Roubaix et par courriel (theophile-legrand@hotmail.fr).  Il est demandé aux candidats de fournir une lettre de candidature, un curriculum vitae détaillé du candidat (ou des candidats), une notice de présentation des travaux réalisés et/ou des projets de recherche (5 pages au maximum) et s’il y a lieu, une liste des publications parues rendant compte des travaux déjà effectués (rapports, articles, ouvrages…).

 

Pour être retenus, les dossiers devront répondre aux critères suivants : originalité, innovation et transférabilité au processus industriel ou artisanal. Un prototype pourra être présenté lors de la remise des récompenses. Rappelons que le but de ce concours est de favoriser l’innovation textile, la recherche, l’émulation et l’imagination en mettant en lumière la création technique ou industrielle.

Conf_rence_de_Presse_2010___Roubaix

 

Déjà 11 candidats originaires des 4 coins du monde !

 

A ce jour, au moins 11 candidats se sont déjà près-inscrits. Pour sa seconde édition, le Prix Théophile Legrand a réellement pris une envergure internationale, avec pas moins de 8 nationalités différentes. On y trouve 2 chercheurs français, une créatrice textile originaire de France et actuellement domiciliée au Brésil, un doctorant chinois et un étudiant de l’Europe de l’est, qui effectuent la seconde partie de leurs études à l’ENSAIT à Roubaix, une doctorante italienne, deux étudiants allemands, un chercheur belge, un doctorant américain et un chercheur anglais. De nouveaux textiles intelligents ou de nouvelles fibres textiles naturelles (une robe en cocons de vers à soie et en soie d'araignées…) seront présentés au comité des experts et aux membres du jury qui se réunira le 29 septembre à Paris.

 

La cérémonie prestigieuse, pour la remise des récompenses et la présentation publique des projets, se tiendra le vendredi 19 novembre à 17h30, à l’ENSAIT de Roubaix (Ecole Nationale Supérieure des Arts et Industries Textiles). Signalons qu’un livre sur la vie et l’œuvre de Théophile Legrand, qui est considéré comme étant le « père » du développement de l’industrie lainière en France au 19ème siècle, est actuellement en cours d’écriture par l’historien Jean-Louis Chappat, à qui l’on doit déjà une biographie officielle sur Léo Lagrange, le premier Secrétaire d’Etat au sport, à la jeunesse et à l'organisation des loisirs sous le Front Populaire.

 

Fourmies / Roubaix : capitales mondiales du textile du 19ème au 21ème siècle !

 

Les villes de Roubaix et de Fourmies restent marquées par l’histoire du textile, pour avoir été respectivement premier et second centres mondiaux de production textile au 19ème siècle et jusqu’en 1914. La ville de Fourmies est devenue en 1875 le premier centre mondial de laine fine peignée et la deuxième capitale mondiale du textile, après la ville de Roubaix. Peu de temps avant la mort de Théophile Legrand (en 1877) et jusqu’au lendemain de la seconde guerre mondiale, le fil de laine le plus fin au monde et le plus résistant a été produit à Fourmies. En hommage à ce « capitaine d’industrie » visionnaire et innovant, mais aussi, pour poursuivre l’œuvre de leur ancêtre, les descendants de Théophile Legrand ont créé une Fondation, associée à l’Institut de France, pour y organiser dans un premier temps ce Prix International de l’Innovation textile. A l’époque de la mondialisation et avec déjà 8 nationalités représentées au concours 2010, les étudiants du Nord-Pas-de-Calais vont-ils réussir à « marcher » sur les traces de Théophile Legrand et à décrocher le prix de la plus importante innovation textile de l’année ? Réponse en novembre à l’ENSAIT de Roubaix !

 

Renseignements pratiques :

 

Nicolas Soulié, Coordinateur du Prix 2010 : 06 32 37 28 77

ENSAIT/ Dorothée Mercier - 2 allée Louise et Victor Champier - BP 30 329 - 59056 ROUBAIX CEDEX 1
theophile-legrand@hotmail.fr

http://www.theophilelegrand.w1w.fr