Th_ophile_Legrand


Cette fondation a été créée à l’initiative de Christian Cambier, descendant direct de Théophile Legrand. Présidée par le chancelier de l'Institut de France, l'académicien Gabriel De Broglie, la fondation « Théophile Legrand - Institut de France » est aujourd’hui reconnue « d'utilité publique ». A ce titre, ces responsables peuvent collecter des fonds défiscalisés, l’objectif étant de récolter chaque année, plusieurs dizaines de milliers d’euros, qui seront ensuite redistribués à des actions caritatives ou à des initiatives individuelles et collectives, ayant toujours un rapport direct avec l’œuvre de Théophile Legrand.

 

Outre la création d’un « Prix international Théophile Legrand de l'innovation textile » qui sera remis tous les ans, la rédaction d’un ouvrage sur le « père » de Fourmies a été confiée à Jean-Louis Chappat, célèbre historien fourmisien, auteur d’une biographie sur Léo Lagrange et d’un essai sur les évènements tragiques du 1er mai 1891 à Fourmies. La fondation prévoit également de participer à des actions permettant la protection du patrimoine historique et culturel, liées notamment à l’industrialisation de la France et du Nord de la France (en particulier la région de Fourmies et de l’Avesnois). En 2008, la Fondation a souhaité créer deux Prix : l’un pour récompenser les meilleurs élèves du lycée privé Théophile Legrand à Louvroil, l’autre, pour récompenser la meilleure innovation internationale dans le domaine du textile.